Leasing d’une voiture d’occasion : Avantages et inconvénients

À ses débuts, le leasing était un moyen de financement destiné à acquérir une voiture neuve. Bien qu’il ne devienne pas propriétaire de la voiture en question, le preneur de leasing avait alors la possibilité de bénéficier d’une voiture personnalisée comme s’il effectuait un achat. Cette option est toujours beaucoup sollicitée de nos jours, mais en parallèle, une bonne partie du marché du leasing est aussi accaparé par les voitures d’occasions. Pour vous aider à savoir si cette option est opportune pour vous, découvrez les avantages et les inconvénients du leasing voitures d’occasions en Suisse.

Leasing d’occasion : En quoi cela consiste-t-il ?

Le leasing est un moyen d’acquisition d’une voiture qui gagne de plus en plus en popularité auprès des automobilistes suisses. À l’heure où les mentalités évoluent, les consommateurs sont de moins en moins attachés à l’idée de la propriété et commencent à privilégier la notion d’usage. Parce que l’offre en matière de véhicule évolue d’année en année afin de répondre aux besoins des consommateurs, la tendance veut que chacun puisse profiter des dernières technologies rendant la mobilité plus pratique, plus économique et plus respectueuse de l’environnement. Pour que cela se fasse en toute simplicité, l’achat n’est donc pas indiqué. En ne faisant que prendre en leasing votre voiture, vous avez la possibilité de changer de véhicule régulièrement sans vous soucier de la revente de la voiture en leasing. Vous déterminez la durée de votre leasing pour une période allant de 1 à 5 ans et au bout de cette période, soit vous restituez la voiture en leasing et vous êtes libre de contracter un nouveau leasing, soit vous acheter la voiture en leasing si votre contrat de leasing est avec option d’achat. À ses débuts, il y a de cela une quinzaine d’années, le leasing était consacré à l’acquisition de voitures neuves qui étaient revendus sur le marché de l’occasion une fois qu’elles ont été restituées. Cependant, le marché du leasing s’est généralisé et il est désormais possible de prendre en leasing une voiture d’occasion. Que ce soient les concessionnaires ou les différents prestataires de leasing, ils sont en mesure de proposer un large choix de véhicules d’occasions pour les automobilistes qui le demandent.

Quels sont les types de leasing d’occasion qui existent ?

Comme pour un leasing de voitures neuves, le leasing de voitures d’occasions propose différentes formules, à savoir, le leasing de pure location, le leasing vente et la formule la plus populaire en Suisse, le leasing avec option d’achat. Le leasing avec option d’achat vous permet de louer votre voiture pour une durée déterminée lors de la souscription du leasing. En contrepartie de l’usage de la voiture, vous payez un loyer mensuel correspondant pour toute la durée du leasing. Comme il s’agit d’un leasing avec option d’achat, un apport initial peut être exigé par le fournisseur. Il reste tout de même possible de conclure un leasing avec option d’achat sans premier apport. À la fin du leasing, vous avez le choix entre restituer la voiture en leasing au fournisseur ou la racheter à sa valeur résiduelle, avec l’accord du fournisseur. Fixée dès la signature du contrat de leasing, cette valeur résiduelle est parfois plus avantageuse que le prix du véhicule sur le marché de l’occasion. D’autre part, un leasing de pure location ou un leasing vente sur une voiture d’occasion est également possible. La durée d’un contrat de leasing est, en générale, de 48 mois, mais il est possible d’aller jusqu’à 60 mois, voir plus en cas de besoin. Dans le cadre d’un leasing de pure location, vous ne disposez pas de l’option de rachat de la voiture à la fin du leasing. Le kilométrage des voitures d’occasions en leasing de pure location est souvent élevé et les loueurs ont en plus l’habitude de permettre à leurs locataires de le réajuster en cours de contrat de leasing. De même que pour le leasing sur une voiture neuve, le leasing voiture d’occasion peut inclure des services destinés à assurer la gestion du véhicule, comme les services ou l’assurance par exemple.

Quels sont les avantages du leasing de voiture d’occasion ?

Le principal avantage du leasing automobile d’occasion c’est son prix, qui est moins cher si on le compare à un leasing dans le neuf avec le même type de véhicule et pour un contrat bénéficiant des mêmes conditions. En effet, tout repose sur la valeur de la voiture d’occasion qui est bien moins chère, et ce en raison de la dépréciation de sa valeur. En moyenne, une voiture neuve voit sa valeur régresser de 20 % par an à cause de la décote. Ce qui fait qu’une fois arrivée sur le marché de l’occasion, la voiture est largement moins chère. Dans le cadre du leasing, la valeur de la voiture louée tient une place de choix dans la détermination du loyer. C’est sur la base de son prix d’achat que sera calculée sa valeur d’usage. Voilà pourquoi le leasing d’occasion est avantageux, et plus particulièrement pour les jeunes conducteurs qui ont un budget restreint. Prendre en leasing une voiture d’occasion peut parfois susciter des appréhensions, mais pour le cas du leasing, le locataire est assuré de disposer d’une voiture d’occasion récente souvent encore garantie par le constructeur. En plus de cela, le preneur de leasing profite de tous les avantages du leasing comme une dépense étalée dans le temps, la possibilité de changer régulièrement de voiture ou encore, l’intégration de services annexes dans le contrat de leasing.

Quels sont les inconvénients du leasing d’occasion ?

À vrai dire, il n’existe pas beaucoup d’inconvénients à prendre une voiture d’occasion en leasing. L’inconvénient principal du leasing pour voitures d’occasions est l’impossibilité pour le consommateur de bénéficier du véhicule dont il souhaite vraiment. Il est vrai que l’offre en la matière commence à s’étoffer, cependant contrairement au leasing d’une voiture neuve, il n’a pas l’occasion de personnaliser son véhicule avec des finitions ni d’ajouter des options. Il choisira le modèle qui se rapprochera le plus de celui qu’il veut louer et se contentera des équipements déjà présents.

Un leasing d’occasion par reprise de leasing

En dehors du leasing d’occasion proposé par les concessionnaires, vous disposez d’un moyen inédit d’obtenir un contrat de leasing d’occasion. Il s’agit de la reprise de leasing. La reprise de leasing est une opération qui consiste à reprendre le contrat d’un locataire qui ne souhaite plus le poursuivre. Vous reprendrez donc l’usage de la voiture d’occasion en leasing selon les mêmes conditions et pour la durée restante prévue dans le contrat. Il s’agit d’une transaction tout à fait légale, mais le repreneur devra obtenir l’accord de la société de leasing qui devra vérifier sa solvabilité avant de pouvoir y prétendre. La reprise de contrat de leasing peut s’avérer intéressante tant au niveau financier, dans le cas d’un premier apport déjà payé par exemple ; Tant au niveau de la durée du leasing qui est réduite par rapport à un nouveau contrat de leasing. Pour trouver une voiture d’occasion en reprise de leasing, il est nécessaire de consulter les annonces de notre plateforme leader en Suisse dans la cession et reprise de voitures d’occasions en leasing. Vous pourrez ainsi faire votre choix parmi plus de 500 voitures disponibles en reprise de leasing en Suisse.

Quelle assurance auto choisir pour une voiture en leasing ?

Le système de leasing est une pratique de plus en plus répandue chez les conducteurs suisses. Cela consiste à louer une voiture pendant une période donnée puis, soit de restituer la voiture en leasing à la fin du leasing, soit de l’acquérir définitivement en cas de leasing avec option d’achat. Le véhicule n’est pas forcément neuf au début du leasing, mais parfaitement entretenu. Quel contrat d’assurance sélectionner pour une voiture en leasing ? Quels sont les avantages, les inconvénients et les différences avec une assurance pour voiture sans leasing ?

Qui doit assurer le véhicule avec ou sans leasing ? 

Le conducteur doit assurer son véhicule avec ou sans leasing. L’assurance auto, peu importe le type d’achat d’un véhicule (achat au comptant, achat à crédit ou achat en leasing), est obligatoire pour tous les engins motorisés circulant sur la voie publique. Il faut au minimum avoir l’assurance responsabilité civile, qui couvre uniquement les dégâts matériels et corporels causés par le véhicule assuré à des tiers en cas d’accident responsable de la part de l’automobiliste. Si vous n’avez pas d’assurance responsabilité civile, vous ne recevrez pas d’autorisation du service des automobiles pour votre véhicule. Pour obtenir cette autorisation, vous avez besoin d’une attestation d’assurance, transmise par voie électronique par votre assureur au service des automobiles de votre canton. Si vous prenez une voiture en leasing, c’est à vous de souscrire à une assurance auto, en acceptant celle proposée par la société de leasing qui peut se charger d’assurer la voiture prise en leasing ou bien de votre côté en sélectionnant le contrat d’assurance pour voiture en leasing.

Cela signifie que c’est aussi à vous de payer cette assurance auto en plus des loyers du leasing chaque mois. Si vous décidez de souscrire à une assurance externe à la société de leasing, vous devez vous assurer au préalable que le contrat sélectionné convient à votre société de financement.

La société de leasing peut proposer une assurance auto en leasing

Dans beaucoup de cas, la société de leasing peut directement vous proposer un contrat d’assurance auto lors de la signature du contrat de leasing. Vous n’êtes pas obligé d’accepter : La meilleure option reste de comparer cette offre avec les autres compagnies d’assurance auto existantes sur le marché de l’assurance. 

Pour un véhicule sous contrat de leasing, la société de leasing exigera que vous souscriviez à une assurance casco complète, appelée également casco collision ou casco intégrale. Vous ne pouvez refuser cette exigence. Si la société de financement a une liste d’exigences concernant l’assurance auto de votre voiture en leasing, il est parfois plus simple d’adhérer au contrat d’assurance qu’elle propose.

Quelle assurance auto choisir pour une voiture en leasing ?

La meilleure assurance voiture pour une automobile en leasing dépendra de vos contraintes et de votre situation personnelle. Comme toutes les assurances auto, son prix peut varier en fonction de votre situation ainsi que des caractéristiques techniques du véhicule. Le mieux est d’aller faire des recherches sur des comparateurs et réaliser des devis en ligne personnalisables, qui vous indiqueront très précisément quel tarif vous sera appliqué en cas de souscription à un contrat assurance voiture en leasing. Vous pouvez aussi nous contacter afin que nous vous proposions une assurance auto en leasing grâce à nos assureurs partenaires. Vous bénéficierez ainsi d’une remise sur votre première année de cotisation.

Les garanties à choisir pour une assurance voiture en leasing

Les sociétés de leasing exigeront de vous que vous ayez un contrat d’assurance casco complète. Cela vous permettra d’être couvert dans toutes les situations pour vos torts corporels mais aussi les dommages matériels causés au véhicule. Les véhicules en leasing sont souvent récents et de très bonne qualité, ils ont donc une valeur importante. 

Une couverture responsabilité civile ou casco partielle ne sera pas acceptée pour une voiture en leasing. Les assurances casco complète ont souvent de nombreuses garanties déjà incluses dans les contrats. Certaines garanties d’assurance seront donc obligatoires pour les sociétés de leasing, comme la garantie vol, incendie… Chaque situation dépendra du preneur de leasing et du véhicule. De leur côté, les assureurs proposent des situations adaptées aux automobiles en leasing.

Que faire en cas d’accident avec une voiture en leasing ?

Afin de prévoir ce genre de désagréments, les sociétés de leasing demandent aux conducteurs de s’assurer avec les garanties les plus élevées. Cela permet une indemnisation des dommages corporels et matériels des tiers mais aussi du conducteur. La procédure reste la même que si vous étiez propriétaire du véhicule : en cas d’accident, vous devez prévenir votre assureur pour entamer les démarches de déclaration du sinistre. Vous devez bien sûr également prévenir la société de leasing, propriétaire du véhicule. Comme pour tous les sinistres automobiles, si votre contrat comporte une franchise, vous devrez la payer. Si vous avez en revanche opté pour un contrat d’assurance auto sans franchise, vous n’aurez aucun frais à payer.

Le leasing avec des voitures d’occasions

Un achat en leasing peut se réaliser avec des véhicules neufs ou des véhicules d’occasions. Dans ce cas, le système fonctionne de la même manière que pour un véhicule neuf : Vous paierez un loyer tous les mois pour utiliser votre voiture en leasing sur une durée définie. Vous pourrez déposer un dépôt de garantie ou payer un premier loyer du leasing majoré et vous pourrez choisir d’acheter votre véhicule à la fin du contrat de leasing si vous êtes en leasing avec option d’achat. Le leasing avec des voitures d’occasions est encore plus abordable financièrement. Il suffit de consulter les annonces de voitures en leasing à reprendre sur notre plateforme pour comprendre qu’une reprise de leasing auto peut être financièrement avantageuse. Concernant l’assurance auto en leasing, les conditions sont les mêmes pour un véhicule d’occasion qu’un véhicule neuf.

Leasing et assurance auto : Sont-ils toujours liés ?

L’assurance n’est pas toujours comprise dans un contrat en leasing, cela va dépendre de la société de leasing. Dans tous les cas, il est possible de refuser ou d’accepter cette offre. La société de financement exigera que vous souscriviez à une assurance casco complète, que le véhicule en leasing soit neuf ou d’occasion. En général, il est plus simple d’accepter l’assurance auto que propose la société de leasing dans le cas où il en propose une, notamment pour le paiement des mensualités qui regrouperont le loyer du leasing et l’assurance en une seule mensualité et pour la gestion administrative qui sera facilitée.

Rendre une voiture en leasing : Quelques conseils !

Le leasing avec option d’achat n’aboutit pas obligatoirement à un achat du véhicule à la fin du leasing. À l’échéance du contrat, vous devez restituer le véhicule en leasing si vous estimez que celui-ci ne répond pas réellement à vos besoins ou que vous n’en avez tout simplement plus l’utilité.

Dans ce cadre, vous allez devoir respecter un certain nombre de règles pour rendre votre voiture en leasing, car il se peut que des frais plus ou moins élevés vous soient facturés en cas de dommages apparents ou suite à un dépassement du forfait kilométrique imposé par le contrat de leasing. Voici quelques conseils pour que le retour de la voiture en leasing se fasse en bonne et due forme.

  • La restitution du véhicule en leasing : Une étape clé

Dans le cadre d’un leasing avec option d’achat, vous disposerez du véhicule comme si c’était le vôtre sauf que vous n’en êtes pas réellement propriétaire. Le permis de circulation mentionne le code 178 « changement de détenteur interdit » car le véhicule reste la propriété de la société de leasing. Au cours du contrat, vous devrez régler des loyers mensuels du leasing en contrepartie de l’utilisation de la voiture. À la fin du leasing, vous êtes confronté à deux choix : Restituer le véhicule en leasing au garage ou l’acquérir définitivement, sous réserve de l’acceptation du garage fournisseur. N’allez surtout pas croire que lors de cette étape, il vous suffit de rendre la voiture pour être en ordre avec la société de leasing et le garage fournisseur. Bien au contraire, le véhicule va être soumis à un examen minutieux par le fournisseur pour vérifier qu’il respecte un état d’usure dit « normal ». En cas d’anomalies, des frais vous seront facturés pour les réparations des dommages.

  • Respecter la date de retour du véhicule en leasing

La première chose que vous devez absolument respecter dans le cadre du retour du véhicule en fin de leasing est la date de restitution de votre voiture. De prime abord, cela peut être basique, mais en vérité, si vous êtes en retard, vous risquez de subir des pénalités financières infligées par la société de leasing. Normalement, cette dernière doit vous notifier par courrier la date à laquelle vous devez vous rendre chez le concessionnaire pour remettre les clés. En cas d’empêchements ou d’imprévus, prenez soin de toujours en faire part à la société de financement qui prolongera le délai de votre contrat de leasing.

  • Les frais de remise en état

Si la restitution de votre voiture en leasing n’est pas à prendre à la légère, c’est parce qu’elle peut induire une grosse facture destinée à régler les frais de remise en état qui peuvent être plus ou moins élevés en fonction des dommages. Normalement, le fournisseur du véhicule peut se montrer flexible en cas de moquettes légèrement usées ou de micro rayures sur le pare-chocs. Néanmoins, il pourra demander une remise à neuf de certains éléments manquants ou abîmés. Et cela peut vous coûter très cher. N’oubliez pas non plus de vérifier l’état des lieux du véhicule. De cette façon, vous ne paierez pas pour des dommages ayant déjà existé avant la prise du véhicule en leasing, si celui-ci était d’occasion.

  • Un état d’usure normal à respecter

L’état standard d’un véhicule vérifié au cours d’un retour leasing tient compte d’un certain nombre d’éléments, à commencer par la carrosserie qui doit être sans rayure, sans choc, sans tache et sans trace de rouille. Le garagiste va également examiner la sellerie qui ne doit présenter ni trou, ni déchirure, ni tache. Au niveau des pneus, il est important que l’usure soit au minimum de 50% et que tous les pneus soient de la même marque. Quant au moteur, les pièces présentant des signes d’usure doivent absolument être renouvelées.

  • Attention aux pénalités kilométriques

Si les garages sont très stricts sur le bon état du véhicule, c’est parce qu’ils vont encore essayer de le revendre sur le marché de l’occasion. S’il est trop dégradé, le prix risque de chuter entraînant une importante perte financière. À part l’état d’usure de la voiture, le garagiste vérifie également que vous avez respecté le forfait kilométrique qui est également imposé pour atténuer la dépréciation du véhicule en leasing. Normalement, votre leasing indique le nombre de kilomètres annuels autorisés. En cas de dépassement, des pénalités pour les kilomètres excédentaires vous seront facturées. D’où l’importance de bien évaluer vos besoins avant de souscrire le leasing afin de vous assurer que votre limite kilométrique soit suffisante. Au cours du contrat de leasing, si vous constatez que ce n’est pas le cas, demandez une modification de votre forfait kilométrique.

  • Faire réparer les gros dommages avant la restitution

L’idéal pour échapper aux frais de remise en état d’une voiture en leasing appliqués par les loueurs et qui peuvent représenter une somme plus ou moins conséquente consiste à anticiper le retour de l’automobile en leasing en vous rendant chez un garagiste qui va s’occuper de réaliser toutes les rénovations nécessaires. Pour certains dégâts comme les pare-chocs enfoncés, les ailes froissées ou les rétroviseurs arrachés, renseignez-vous auprès de votre assureur pour connaître votre éligibilité aux remboursements. Du fait que l’automobile en leasing soit obligatoirement assurée en casco complète, en faisant fonctionner votre assurance, vous limiterez vos dépenses.

  • S’en tenir aux préconisations d’entretien

Lors de la restitution, le concessionnaire s’assure que vous avez réalisé tous les travaux d’entretien préconisés par le constructeur au cours du leasing. Sur certains contrats de leasing, il est possible d’inclure les services sans que cela vous soit surfacturé, car tous les frais sont compris dans vos mensualités. N’hésitez pas à miser sur cette option pour faire des économies.

  • Remettre tous les documents administratifs

Tous les documents administratifs qui vous ont été donnés lors de votre souscription au leasing doivent être remis au fournisseur notamment le carnet d’historique d’entretien et de garanties ainsi que le permis de circulation. N’omettez aucun de ces papiers importants.

  • La fin d’un leasing en bonne et due forme

La fin du leasing est effective lorsque vous validez la facturation finale adressée par votre garage fournisseur. Vous ne devez en aucun cas négliger cette étape sans quoi, vous continuerez à être redevable de vos loyers. Si vous vous engagez dans un nouveau leasing sans vous assurer que l’ancien contrat est effectivement résilié, vous devrez payer un double loyer.

  • Restituer la voiture avant la fin du leasing : Possible ?

La restitution de la voiture dans le cadre d’un contrat de leasing doit se faire à l’échéance du contrat. Si vous voulez rendre la voiture en leasing de façon anticipée, vous allez devoir régler le montant des pénalités de résiliation anticipée de votre vôtre contrat de leasing. Dans le cas où, pour une raison professionnelle ou familiale, vous voulez arrêter votre leasing avant son terme, il est financièrement plus avantageux d’effectuer un transfert de leasing. Transférer son contrat de leasing consiste à trouver un automobiliste intéressé par la reprise de votre voiture et de votre contrat. Dans le cas d’un leasing avec option d’achat, vous pouvez également opter pour un rachat du leasing. LeaseTransfer vous assiste dans cette démarche de cession du véhicule en leasing avant la fin du contrat grâce à son service 100% accompagné en vous évitant de payer le montant des pénalités de la résiliation anticipée du leasing.

Rachat de leasing automobile en Suisse

Le rachat d’un leasing doit se faire dans le respect des conditions précisées dans le contrat. Selon le type de leasing, les clauses du contrat de leasing ne laissent cependant pas toujours la possibilité au client d’effectuer un rachat anticipé. Cependant, il apparait que cela est possible dans le cadre d’un leasing avec valeur résiduelle. En rachetant votre véhicule en leasing de manière anticipée, vous devenez donc propriétaire de la voiture et vous mettez fin au contrat de leasing. Comment faire ? Voici la procédure à respecter.

Le rachat anticipé d’un leasing avec valeur résiduelle

Le contrat de leasing avec valeur résiduelle est un mode de financement d’une voiture qui repose sur l’idée de location. Ainsi, lorsque vous prenez une voiture en leasing, vous êtes simplement locataire. Le véhicule reste la propriété de la société de leasing pendant toute la durée du leasing. Le leasing automobile fait intervenir une société financière qui achète le véhicule auprès d’un concessionnaire et qui établit ensuite, via le fournisseur du véhicule, un contrat de leasing financé au client. De ce fait, la plupart des contrats de leasing automobiles vont reposer sur la loi fédérale sur le crédit à la consommation (LCC). Le locataire ne peut donc pas interrompre son leasing pour quelque raison que ce soit sans pénalités de résiliation anticipée du leasing. Ils existent différentes façons de se défaire d’un leasing voiture sans être pénalisé financièrement. Dans le cas d’un remboursement anticipé du leasing, le locataire devra procéder au rachat pour se libérer du leasing et mettre fin au contrat.

Deux façons de racheter de manière anticipée un leasing

Dans la majorité des cas, c’est le souscripteur qui rachète son leasing lorsqu’il a les moyens de verser le montant du rachat du leasing. À la suite de ce remboursement du leasing, le locataire aura donc la pleine propriété de la voiture, ce qui implique que le leasing prend fin et qu’il ne sera plus contraint par les conditions du contrat qu’il a signées auparavant.
Il arrive que le locataire puisse trouver un acquéreur pour son contrat de leasing et que celui-ci souhaite devenir propriétaire du véhicule au lieu de simplement reprendre le leasing. Dans ce cas, cette personne aura la possibilité de racheter le leasing du locataire. Aucune condition de solvabilité ne sera requise dans ce cas de figure tant que l’acquéreur est en mesure de régler la totalité de la somme due pour la vente du véhicule en leasing. De son côté, le locataire initial se retrouvera tout simplement désengagé du leasing automobile.

Quelle procédure pour rembourser par anticipation un leasing ?

Vous voulez devenir propriétaire de votre véhicule ou vous souhaitez vendre votre voiture en leasing ? La première étape consistera à vérifier si l’opération est possible en consultant les clauses du contrat de leasing. Généralement, il existera une clause prévoyant la faculté pour le locataire de racheter son leasing dès les 3e mois du contrat ainsi qu’un tableau d’amortissement montrant la valeur résiduelle du véhicule au moment où vous souhaitez le racheter. Attention : Ce tableau n’indique pas à quel prix le véhicule peut être racheté avant la fin du leasing. Sans cette clause, vous serez obligé d’attendre la fin de la période du leasing. C’est pourquoi il est important de bien lire les conditions d’un leasing avant de signer. Une fois que vous serez sûr d’avoir le droit de procéder au rachat du leasing avant l’échéance du contrat, vous devrez contacter la société de leasing propriétaire du véhicule pour connaître le coût du rachat du leasing. Des frais de remboursement anticipé peuvent être appliqués par certaines sociétés de financement : ce sont les éventuels frais liés aux mensualités encore dues, aux pénalités de retard…

Impossibilité de rachat anticipé du leasing : que faire ?

Si le rachat anticipé du leasing n’est pas prévu dans le contrat, il existe un moyen de vous défaire de votre leasing automobile sans devenir propriétaire du véhicule. Il s’agit du transfert de leasing qui est une solution autorisée par les sociétés de leasing sous certaines conditions. Le transfert de leasing consiste à trouver un repreneur pour son contrat. Ce repreneur va continuer le contrat de leasing à votre place avec ses conditions. Vous devez alors trouver un repreneur en passant une annonce sur la plateforme leader du transfert et du rachat de leasing automobile en Suisse, en précisant le descriptif du véhicule en leasing, la durée d’engagement, le montant des mensualités et la société de financement. Pour valider le transfert, la société de leasing va vérifier la solvabilité du repreneur et si le transfert est validé, le nouveau locataire devra s’acquitter des frais de transfert qui s’élèvent, en moyenne, entre 300 et 600 francs selon les sociétés de leasing. Quant à vous, vous serez définitivement désengagé du leasing voiture.

Puis-je modifier la durée ou le kilométrage en cours de contrat de leasing ?

Le leasing automobile est un contrat de location de voiture qui dure, en moyenne, entre 24 et 60 mois. Les modalités du leasing sont définies au moment de la souscription du contrat et elles permettent de mettre un prix mensuel sur la location.

Il arrive cependant qu’en cours de contrat, les conditions définies au début du leasing ne soient plus conformes aux besoins du client. Il s’avère donc nécessaire pour lui de modifier les termes de son leasing afin d’éviter de payer des indemnités compensatrices au moment de restituer le véhicule en leasing. Mais est-il vraiment possible de modifier la durée et le kilométrage d’un leasing en cours ? Si oui, comment procéder ? Explications.

Leasing automobile : Des conditions de leasing définies au préalable

En tant que mode de location de véhicule de longue durée, le leasing a rapidement supplanté l’achat en ce qui concerne l’acquisition d’une voiture auprès des consommateurs. En effet, ceux-ci sont nombreux à être convaincus des intérêts à la fois pratiques et financiers du leasing automobile. Avec le leasing, vous ne payez que l’usage du véhicule et vous évitez certaines contraintes comme la décote de la valeur du véhicule ou sa revente. Néanmoins, à la différence de l’achat, le client n’est pas propriétaire du véhicule, ce qui implique qu’il n’aura pas tous les droits sur celui-ci. Il pourra tout simplement avoir l’usage de la voiture jusqu’à la fin du leasing. Effectivement, le locataire de leasing n’est en mesure d’utiliser le véhicule que selon les conditions préalablement définies au moment de la souscription du contrat.

Le contrat de leasing prévoit un certain nombre de clauses relatives à l’usage de la voiture dont les plus importantes sont la durée et le kilométrage. Influant directement sur le montant du loyer du leasing, ces deux éléments doivent être respectés scrupuleusement sinon, la société de leasing subira des préjudices qui se traduiront par le paiement d’indemnités de la part du preneur de leasing. La durée d’un leasing permet à la société de financement de lisser le coût total du contrat de leasing sur une période définie. Ainsi, un leasing de 5 ans bénéficiera de mensualités moins élevées qu’un leasing de 3 ans. Cependant, plus le leasing dure longtemps, plus la valeur résiduelle du véhicule est basse à la fin du leasing. Et plus le kilométrage est élevé, plus la voiture perdra de sa valeur lors de la restitution en fin de leasing. La durée et le kilométrage d’un contrat de leasing doivent donc être respectés par le locataire.

Modification d’un contrat de leasing : Est-ce possible ?

Lors de l’établissement d’un contrat de leasing, il est difficile d’anticiper l’utilisation réelle qui sera faite du véhicule au cours de toute la période du leasing. D’une manière générale, les preneurs de leasing font une estimation approximative de leurs besoins sur la base de leurs habitudes. Cependant, des situations exceptionnelles sont susceptibles de se présenter en cours de leasing, que ce soit une mise à disposition d’un véhicule par son employeur, une mutation à l’étranger ou un arrêt maladie de longue durée… L’usage du véhicule en leasing ne sera donc plus conforme aux modalités imposées par le contrat, ce qui nécessite de faire une modification du leasing en fonction des besoins du client.

Dans le cas où l’usage du véhicule n’est plus aussi fréquent qu’auparavant, le forfait kilométrique sera alors revu à la baisse et dans le cas inverse, le kilométrage sera ajusté selon l’évolution des besoins du client. Ce dernier s’évitera ainsi de devoir payer plus qu’il ne le devrait alors qu’il n’utilise plus aussi souvent son véhicule et, dans le cas inverse, de payer des kilomètres parcourus sur facturés au moment de la restitution du véhicule en leasing. À noter qu’en cas de dépassement kilométrique, les indemnités facturées par la société de leasing sont susceptibles d’aller de 3 centimes à plus de 3 francs par kilomètre dépassé selon le type de véhicule pris en leasing.

Comment modifier un contrat de leasing ?

Dans le cas où votre situation a évolué et que vous n’êtes plus en mesure d’utiliser votre véhicule en leasing conformément à ce qui a été prévu dans votre contrat, vous avez la possibilité de faire une modification du leasing voiture. Pour ce faire, vous devrez prendre contact avec la société de leasing et le garage fournisseur afin de remplir le formulaire destiné à la modification du contrat de leasing. Il faut cependant souligner que cela n’est pas toujours possible. En fonction des types de leasing, les sociétés de leasing et les fournisseurs de véhicules peuvent décider de ne pas permettre la modification du leasing ou bien d’imposer des conditions strictes à toutes modifications. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de bien lire son contrat de leasing avant de le signer.

Il est conseillé de prendre connaissance de toutes les clauses contenues dans le contrat de leasing afin d’éviter les mauvaises surprises à l’avenir. Si l’offre qu’on vous propose ne permet pas la modification des conditions du leasing, vous avez la possibilité de continuer vos recherches dans le but de trouver un contrat de leasing qui répond le mieux à vos besoins.

Lorsque vous ressentirez le besoin de revoir la durée et le kilométrage de votre leasing automobile, vous réaliserez un avenant au contrat de leasing. À noter que toute modification du contrat de leasing implique aussi la révision du montant des loyers à la hausse comme à la baisse.

Que faire si le contrat n’autorise pas les modifications en cours de leasing ?

Cela peut sembler rare, mais il arrive que le contrat de leasing ne permette pas la modification de la durée et du kilométrage prévisionnel. Dans ce cas, vous devez trouver une échappatoire qui vous permettra de vous défaire d’un leasing qui ne vous correspond plus. Si vous souhaitez interrompre votre leasing automobile, contactez LeaseTransfer, la plus grande place de transfert de leasing de voitures en Suisse. Notre plateforme vous permettra de vous libérer de votre leasing voiture rapidement, dans de meilleures conditions financières qu’une résiliation anticipée du contrat de leasing.

Arrêter un leasing : Quand est-ce possible ?

Vous avez d’autres projets nécessitant un financement ? Votre situation personnelle ou professionnelle a évolué ? Diverses raisons et évènements peuvent vous inciter à effectuer une résiliation du leasing. Vous souhaitez par conséquent arrêter votre leasing auto. Découvrez ce qu’il se passe si vous interrompez votre leasing voiture.

Quand et comment peut-on rompre un contrat de leasing voiture en cours ?

Le leasing de voiture est une formule de location. La durée de la location s’étend de 12 à 60 mois. En tant qu’automobiliste, vous pouvez rompre le leasing avant son échéance. Pour arrêter le leasing de manière légale, plusieurs recours sont envisageables.

Quand peut-on rendre la voiture pour cesser le leasing ?

En général, il est possible de restituer le véhicule en leasing passé le cap des trois mois d’utilisation. Alors que la société de financement ne peut résilier le contrat de leasing que si les redevances du leasing non payées sont supérieures à trois mensualités, le preneur de leasing peut résilier le leasing en observant un délai minimum de 30 jours pour la fin d’un trimestre de contrat (le contrat de leasing peut être interrompu quatre fois par an). A ce titre, vous devez rendre le véhicule en bon état. Les frais de remise en état sont à votre charge si la voiture en leasing présente des détériorations (rayures, taches, etc.). Pour honorer les termes du contrat de leasing, vous devez également vous acquitter des pénalités de résiliation anticipée du leasing.

Comment revendre le véhicule en cours de leasing ?

Un autre moyen de cesser le contrat est de revendre le véhicule en leasing. Avec l’argent récupéré, vous pourrez solder le leasing. Le tout, en espérant que la revente suffit pour couvrir toutes les mensualités dues ainsi que le montant de la valeur résiduelle mentionnée au contrat. Si ce n’est pas le cas, LeaseTransfer vous accompagne dans cette démarche afin d’optimiser votre situation et ainsi limiter vos pertes.

Comment sortir d’un leasing grâce à la valeur résiduelle ?

Pouvoir acheter la voiture en leasing, c’est tout l’avantage du leasing avec valeur de reprise. Vous pouvez anticiper le rachat sans attendre l’échéance du leasing. Votre contrat de leasing prendra aussitôt fin et vous serez l’heureux propriétaire du véhicule.

Peut-on arrêter un leasing voiture en cours pour un nouveau contrat ?

D’un point de vue technique, changer de véhicule est une alternative pour arrêter un leasing auto en cours. Dans ce cas, un nouveau contrat de leasing sera ouvert. Si votre garage fournisseur l’accepte, vous pouvez décider quand changer de voiture en leasing si vous souhaitez rouler dans une voiture en leasing neuve au plus vite.

Quels sont les pièges possibles d’un nouveau contrat de leasing voiture avant la fin de l’ancien ?

S’il reste des impayés sur le premier véhicule en leasing, ces montants ainsi que les taxes seront reportés sur le nouveau contrat de leasing.

Quel peut être le montant des mensualités et indemnités sur le nouveau contrat de leasing ?

Dans le cas où la valeur de l’ancienne automobile est moindre par rapport aux montants dus au contrat, cette différence sera transférée sur le contrat de leasing de la nouvelle voiture. Vous vous retrouvez donc à payer à la société de leasing une dépréciation sur deux véhicules en tant qu’automobiliste.

Le transfert de leasing : la solution la moins coûteuse pour rompre un leasing voiture

Le transfert de leasing vous permet de transférer le contrat de leasing à un tiers. Une solution de résiliation d’un leasing sans pénalité pour l’automobiliste. Dans le cadre d’un transfert de leasing, le nouveau locataire s’engage à régler le montant des paiements mensuels auprès de la société de leasing jusqu’à la fin du leasing, sans pénaliser personne. C’est la solution la moins onéreuse si vous désirez sortir du leasing avant la fin du contrat.

S’assurer du bon déroulement de l’opération de transfert de leasing

Vous optez pour la solution de céder le contrat à un repreneur intéressé. Celui-ci peut être un particulier ou une entreprise. LeaseTransfer vous assiste dans cette démarche, du montage du dossier au transfert effectif approuvé par la société de financement.

Changement de voiture en cours de leasing : Quelles solutions ?

De nombreux automobilistes ayant contractés un leasing automobile se posent une question : « peut-on changer de voiture en cours de leasing en suisse ? » Bien que cela soit possible, cette pratique doit être réalisée en accord avec les termes du contrat de leasing. Du fait que le leasing auto en suisse ne cesse de progresser et représente désormais plus d’un financement de voiture neuve sur deux, différentes situations peuvent motiver une rupture du leasing automobile en cours :

Pourquoi changer de voiture en cours de leasing ?

  • Pour changer de véhicule : les privés souhaitant changer de véhicule en leasing sont nombreux à se demander si l’on peut changer de voiture en cours de leasing en suisse. Cette pratique est en effet courante pour souscrire un nouveau contrat de leasing pour un véhicule plus récent, plus grand, plus haut de gamme ou, au contraire, moins cher pour baisser les loyers du leasing.
  • Pour répondre à de nouveaux besoins : un déménagement à l’étranger, une évolution professionnelle permettant d’avoir un véhicule de fonction, une baisse de revenus, un divorce… autant de situations pouvant motiver à interrompre ou à changer de voiture en cours de leasing.
  • Pour augmenter ses possibilités financières : certains automobilistes décident également de résilier leur leasing auto suisse ou de changer de voiture pour un leasing moins cher afin d’accroître leur capacité d’emprunt. C’est tout particulièrement vrai dans le cas d’un achat immobilier.

Les solutions pour changer de voiture en cours de leasing

Il existe différents moyens pour annuler son contrat de leasing ou changer de voiture avant la fin du leasing en suisse. Attention toutefois : certaines méthodes sont plus avantageuses que d’autres, notamment d’un point de vue financier. D’où l’importance de choisir une solution adaptée.

Transférer le contrat de leasing

Cette solution consiste à transférer le contrat de leasing à un tiers (particulier ou entreprise). Simple et peu coûteuse, cette méthode est généralement la plus avantageuse pour l’automobiliste qui souhaite remettre son leasing voiture. Grâce à son service 100% accompagné, LeaseTransfer vous assiste dans cette démarche de cession de voiture en leasing à un tiers solvable.

Faire racheter le contrat au garage fournisseur

Certains contrats offrent la possibilité de faire racheter son leasing au fournisseur automobile. Bien que tous les garages ne proposent pas cette option, elle sera plus facilement acceptée si vous souscrivez un nouveau contrat de leasing auto.

Acheter le véhicule en leasing

Pour changer de véhicule en cours de leasing, il est aussi possible d’acheter la voiture en leasing de façon anticipée. Encore faut-il disposer des fonds nécessaires pour solder le montant de rachat du leasing. Si vous ne disposez pas de la capacité financière pour acheter votre voiture en leasing, LeaseTransfer se charge d’acheter votre automobile en leasing grâce à son réseau de partenaires présents sur toute la Suisse. L’automobiliste pourra ensuite souscrire un nouveau contrat de leasing auto s’il le souhaite.

Résilier son leasing automobile

Le particulier peut également décider de rendre la voiture en leasing avant le terme du contrat, en contrepartie de pénalités de rupture anticipée du leasing. Toutefois, il est important de vérifier au préalable auprès du distributeur automobile si l’on peut changer de voiture en cours du leasing ou devoir résilier le leasing voiture pour en souscrire un nouveau.

Changer de voiture en cours de leasing, c’est possible avec LeaseTransfer

À la question « peut-on changer de voiture en cours de leasing », LeaseTransfer vous répond oui ! Notre plateforme a pour but la mise en relation entre personnes souhaitant se libérer de leurs leasing auto avant la fin du contrat et d’autres personnes intéressées à la reprise de voitures leasing d’occasions. Grâce à notre concept dédié au transfert de leasing, les automobilistes en suisse ont la possibilité de transférer leur leasing auto à un particulier ou à une entreprise avant le terme du contrat. Une possibilité qui se montre très avantageuse en cas de départ à l’étranger ou de changement de situation, mais également pour souscrire un nouveau contrat de leasing voiture suisse. Avant de céder votre leasing auto en suisse, n’hésitez pas à contacter un conseiller LeaseTransfer. Il vous indiquera la solution la plus adaptée à votre situation, afin de vous libérer rapidement de votre leasing automobile dans les meilleures conditions financières possibles.

LEASING AVEC VALEUR RESIDUELLE EN SUISSE

Qu’est-ce que la valeur résiduelle ?

La valeur résiduelle d’un véhicule en leasing est le montant résiduel à payer à la fin du leasing pour devenir propriétaire du véhicule. C’est comme une cote Eurotax, définie à la signature du contrat de leasing et qui reste inchangée jusqu’à la fin du leasing. La valeur résiduelle est égale au montant financé (prix d’achat du véhicule intérêt inclus) auquel on déduit le montant des loyers du leasing.

Comment calcule-t-on une valeur résiduelle ?

Les contrats de leasing avec option d’achat incluent tous une option d’achat du véhicule en fin de leasing. Elle permet au locataire d’un véhicule qui le souhaite d’en devenir propriétaire au terme du contrat de leasing. Et, bien que la majorité des contrats de leasing se terminent par la restitution du véhicule au garage, il est important de comprendre sur quels critères est calculée la valeur résiduelle d’une voiture en leasing en suisse.

Quels liens entre le montant des loyers du leasing et la valeur résiduelle ?

Un contrat de leasing a trois composantes principales : l’apport qui est généralement facultatif, les loyers avec ou sans garanties optionnelles et la valeur de rachat à la fin du leasing.  Le versement d’un premier apport permet de diminuer le montant des loyers du leasing. De la même manière, la valeur de rachat du leasing influence le montant des loyers. La logique est simple : plus la valeur résiduelle du leasing est élevée, plus les loyers du leasing seront petits… et inversement, plus la valeur résiduelle du leasing est basse, plus les loyers du leasing seront élevés. La valeur résiduelle d’une voiture en leasing est donc un critère essentiel à l’estimation du loyer mensuel du leasing auto en suisse.

Ainsi, si le garage fournisseur estime que le véhicule sera revendu à un bon prix à l’issue du leasing, le montant de la valeur de rachat du leasing sera plutôt élevé et par conséquent vos loyers un peu plus bas. En revanche, si sur le marché le véhicule que vous prenez en leasing est moins recherché ou moins côté, le montant des mensualités du leasing sera plus élevé.

Sur quelle base est calculée la valeur résiduelle d’un véhicule en leasing ?

Comme cité précédemment, le calcul de la valeur résiduelle d’une voiture en leasing en suisse dépend de plusieurs critères tels que le prix de vente, l’âge et le kilométrage du véhicule à la fin du leasing, et sa marque et son modèle.

La valeur résiduelle d’une voiture neuve en leasing oscille le plus souvent entre 35 % et 50 % du coût total du leasing. Elle est estimée en fonction de la valeur que le véhicule est susceptible de perdre après la période du leasing. Ce pourcentage peut être plus ou moins important, suivant les caractéristiques, la marque et le modèle du véhicule. Le garagiste détermine le montant de la valeur résiduelle à la fin du leasing en se basant sur des tableaux d’amortissement et sur son expérience. À la fin du leasing, ce sera lui qui a l’obligation, vis à vis de la société de leasing, de le racheter au montant de la valeur résiduelle indiquée dans le contrat de leasing.

 Les avantages du rachat de leasing 

Racheter une voiture leasing en suisse que vous louez depuis des années présente de nombreux avantages. D’un côté, vous n’avez qu’à régler le montant de la valeur résiduelle du leasing, cette valeur de rachat, que certains garages proposent même de financer avec un nouveau leasing. Et de l’autre, vous avez déjà une bonne connaissance de votre véhicule, si bien qu’il n’aura plus de secrets pour vous concernant son état global. Si la valeur résiduelle du leasing est basse, vous pouvez devenir propriétaire à un petit prix. Vous pouvez faire une bonne affaire en vous acquittant du montant de la valeur résiduelle à la fin du leasing pour en devenir propriétaire. À savoir que le fournisseur du véhicule conserve toute liberté pour décider de la vente du véhicule à l’expiration du contrat de leasing. 

Profitez d’une voiture en leasing en suisse avec LeaseTransfer

Que vous souhaitiez trouver un client pour votre auto suisse en leasing ou reprendre une voiture occasion récente sur une durée plus courte qu’un leasing classique, contactez LeaseTransfer, la plus grande place de transfert de leasing de voitures en suisse. Notre plateforme vous permettra de vous défaire de votre leasing voiture rapidement. Pour les clients au leasing, les annonces de leasing autos de LeaseTransfer vous permettront un choix élargi sur des centaines de leasing voiture suisse à reprendre. Vous pourrez ainsi bénéficier d’un véhicule récent en leasing avec un contrat déjà négocié et dans la plupart des cas un avantage financier à la reprise du leasing.

VOITURE EN LEASING À L’ÉTRANGER

Vous avez un leasing automobile contracté en Suisse et vous souhaitez partir à l’étranger. Est t-il possible de partir à l’étranger avec votre leasing auto ? Cela concerne t-il un départ en vacances ou bien un départ définitif de Suisse ? La réponse dépendra de la durée de votre voyage à l’étranger et de votre pays de destination. Si vous êtes autorisés à utiliser votre voiture suisse en leasing à l’étranger, vous devez respecter certaines conditions.

Peut-on voyager avec sa voiture en leasing à l’étranger ? 

Oui, c’est possible de partir en vacances avec la voiture de leasing mais vous devez respecter certaines conditions. Vous n’êtes pas propriétaire de l’automobile en leasing. Vous ne pouvez donc pas sortir le véhicule de l’Union Européenne sans l’accord préalable de la société qui a financé le véhicule en leasing.

Quelles sont les conditions pour partir en vacances avec une voiture en leasing ?

Pour partir en voiture en Suisse, en direction d’un pays frontalier ou un pays faisant partie de l’Union Européenne, pour quelques jours ou quelques semaines de congés, aucune démarche n’est nécessaire. Par exemple, voyager avec une automobile en leasing en Allemagne ou emmener sa voiture en leasing dans le sud de la France ne pose aucun problème.

Pour les destinations hors union européenne, vous avez l’obligation d’informer la société de leasing propriétaire du véhicule.

Vous devez être en possession d’une autorisation de sortie de territoire signée par la société de leasing dans les 2 cas suivants :

  • Pour tout déplacement en dehors du territoire européen.
  • Pour tout déplacement de plus de 30 jours au sein du territoire européen.

Peut-on partir vivre à l’étranger avec sa voiture en leasing ?

Non, il n’est pas possible de transférer un leasing à l’étranger définitivement, car l’attestation de sortie de territoire est une solution temporaire. Il est préférable de vous libérer de votre leasing voiture suisse et reprendre un leasing auto une fois installé dans votre pays de destination.

Que faire de votre voiture en leasing ?

Un déménagement à l’étranger n’est pas une raison valable pour restituer votre voiture en leasing sans risquer des pénalités de résiliation anticipée, souvent très élevées. Pour vous éviter les frais de résiliation du leasing, LeaseTransfer vous propose une solution personnalisée qui vous permettra de vous concentrer sur votre déménagement sans que votre leasing auto ne devienne un frein à votre départ de Suisse.

Quelles solutions s’offrent à vous si vous ne pouvez exporter votre leasing suisse à l’étranger ?

  • Vous pouvez restituer le véhicule au garage fournisseur en vous acquittant des pénalités de résiliation anticipée de votre contrat de leasing suisse. Cette solution est clairement la moins avantageuse financièrement.
  • Vous pouvez envisager de racheter le véhicule en leasing avant la fin du contrat. Vous devrez ensuite dédouaner le véhicule suisse auprès de votre pays de destination et vous incomber des démarches administratives pour sa mise en circulation. Cette solution est contraignante et n’est pas toujours avantageuse financièrement.
  • Vous pouvez trouver un acheteur pour le véhicule en leasing. Trouver un acheteur qui rachète votre leasing auto n’est pas toujours facile, cela prend généralement du temps et peut entraver votre départ de Suisse. Dans ce cas, contactez-nous ! LeaseTransfer se charge de vous trouver un acheteur rapidement grâce à son réseau répandu sur le territoire national suisse.
  • Vous essayez de trouver un repreneur pour votre contrat de leasing. On appelle cette opération un transfert de leasing. Dans ce cas aussi, LeaseTransfer, pionnier dans son domaine, vous aide à trouver un repreneur solvable et vous assiste pour optimiser vos démarches pour la reprise de votre voiture en leasing. Vous pourrez ainsi préparer votre départ de suisse sereinement.

Conclusion

Peut-on aller à l’étranger avec une voiture en leasing ? Oui, pour des vacances, si vous respectez les conditions de la société qui a financé l’automobile. Pour un départ définitif de suisse, il est préférable de nous contacter afin de trouver un repreneur pour votre automobile en leasing et ainsi vous en libérer dans les meilleures conditions financières possibles sans entraver votre déménagement à l’étranger.

RÉSILIER UN LEASING : CE QU’IL FAUT SAVOIR

Comment résilier un leasing auto en Suisse ?

Avec l’essor du leasing avec valeur de reprise, nombreux sont les locataires à se poser la question : « comment résilier un leasing auto ? ». Bien qu’il soit possible d’arrêter son leasing avant son terme, cette opération aura généralement un coût financier important. Explications.

Pourquoi arrêter un leasing de façon anticipée ?

Avant de savoir comment résilier un leasing, il convient de connaître les situations pouvant engendrer une telle décision. En effet, la façon de se désengager de son leasing auto dépendra bien souvent de la cause justifiant la résiliation.

Pour acheter le véhicule

La résiliation d’un leasing de voiture avant son terme intervient régulièrement car le locataire désire devenir propriétaire du véhicule. On parle alors de rachat du leasing. Encore faut-il avoir la capacité financière pour solder son leasing automobile. Si tel n’est pas le cas, Leasetransfer se chargera de vous trouver un acquéreur et s’occupera du rachat de votre contrat de leasing.

Pour des raisons personnelles

Le locataire peut faire face à des imprévus d’ordre financier (perte de travail, surendettement, etc.), professionnel (attribution d’une voiture de société, détachement à l’étranger, etc.) ou encore familial (souscription d’un prêt immobilier, divorce, etc.). Il n’est alors par rare de vouloir arrêter son leasing automobile. Pour toutes ces raisons, et notamment lors d’un départ à l’étranger, il convient de nous contacter. En tant que plateforme leader en suisse de la reprise et du rachat de leasing de voitures, LeaseTransfer vous proposera une solution pour sortir de votre contrat de leasing auto dans les meilleures conditions financières possibles.

Comment résilier un leasing de voiture : les solutions possibles

Alors que le leasing avec option d’achat représente désormais plus de la moitié des achats de véhicules neufs, les résiliations anticipées de voitures en leasing ne cessent de progresser. Pour mettre un terme à leur leasing, les preneurs de leasing disposent de plusieurs solutions :

  • Acheter le véhicule de façon anticipée : la première solution pour interrompre un leasing avec option d’achat est d’opter pour un rachat de leasing, à condition que le contrat le permette. Si tel est le cas, le client doit contacter l’organisme de financement pour connaître la valeur de rachat du véhicule. Une fois cette somme acquittée, le locataire devient propriétaire de la voiture.
  • Restituer le véhicule : pour arrêter un leasing, il est aussi possible de rendre la voiture au garage fournisseur et de s’acquitter du montant des pénalités de résiliation anticipée du leasing. Cette solution est certainement la moins avantageuse financièrement.
  • Vendre la voiture et solder son leasing auto : certains locataires font également le choix de vendre la voiture en leasing. Cette somme sert alors à solder les montants dus. D’ailleurs, il n’est pas rare chez LeaseTransfer que la vente du véhicule en leasing parvienne à couvrir le montant du rachat de leasing et éventuelles indemnités à payer.
  • Transférer son contrat de leasing : C’est certainement la solution la plus économique pour se désengager d’une voiture en leasing. Cette méthode consiste à transmettre son leasing à un particulier ou à une entreprise. L’ancien locataire se désengage ainsi de ses obligations au profit du nouveau locataire. À noter toutefois que le loueur et/ou l’organisme financier doivent donner leur accord préalable.

De nombreuses situations peuvent entraîner une résiliation anticipée d’un leasing automobile. Si plusieurs solutions existent pour mettre un terme à son contrat, seulement deux d’entre elles permettent de limiter l’impact financier de ce désengagement : le transfert de leasing et le rachat de leasing. D’où l’importance de bien réfléchir avant de stopper son leasing auto. Grâce à notre service d’accompagnement pour la reprise de votre véhicule en leasing ou son rachat anticipé, LeaseTransfer s’occupe de vous trouver un repreneur et vous assiste dans la procédure la plus avantageuse financièrement, selon votre situation.